Sao Vicente, Seixal, Porto Muniz

Ce sont les 3 principales villes du nord ouest de l’île. Nous avons décidé de faire un passage dans chacune d’elle en une journée. Pour 2 raisons :

  • Nous voulions surtout faire des randonnées donc pour nous inutile d’y passer plus d’une journée
  • C’est tout de même bien de prendre une journée sans randonnée pour se reposer entre deux

Ces 3 villes sont situées à 10 minutes en voiture l’une de l’autre :

 


Seixal

Ça à été notre point de chute après au soir de la randonnée Caldeirão Verde car c’est la ville qui est au milieu, elle est petite et peu touristique, et surtout nous y avons trouvé un hôtel que nous avons adoré le Brisa Mar, tu peux le retrouver dans l’article de nos hébergements.

 

 

Après une bonne nuit nous avons donc décidé de profiter du bord de mer. Au nord de Madère le temps est beaucoup plus gris, les nuages restant bloqués par les montagnes du centre. Il y fait donc aussi plus frais. Nous avions pas mal de vent et l’océan était déchainé. Nous en avons profité pour aller sur la digue au bord de l’eau voir les vague s’écraser contre les rochers et faire d’énormes éclats. Autant dire que nous étions bien trempés !

 

 

Juste à coté il y a une jolie plage de sable noir. C’est assez rare sur l’ile, d’abord parce qu’il y a très peu de plages, et très souvent elle sont faites de galets. Bien sur il ne faut pas t’attendre à avoir des cocotiers autour. Il y a un gros mur sur l’arrière mais si tu regarde en direction de la mer, le paysage est très beau. L’eau y est très calme car les vagues sont cassés par l’avancée en pierre qui protège cette partie de la côte et qui fait une petite crique. Avec la vue sur les montagnes c’est très agréable. Vu la météo que nous avions nous ne nous sommes pas baignés mais profites en bien si pour toi le soleil est plus généreux !

 

 

Tu trouveras également une piscine naturelle. Profiter de l’eau de l’océan sans les vagues qui sont bloquées par les murs de roches c’est quand même la classe. Elle est gratuite et quand nous y étions, il n’y avait personne.

 

 

A nouveau pas de baignade pour nous à cause du temps même si le soleil a fini par pointé le bout de son nez. Mais nous avons quand même bien profité du bord de mer de cette jolie ville. En milieu de matinée nous avons pris la route pour São Vicente en observant une dernière fois la vue depuis les hauteurs de Seixal.

 


São Vicente

São vicente est à 10 minutes à l’est de Seixal. La ville est tout petite, lovée dans une montagne. On ne s’attendait pas à ça. Mais les petites rues sont très mignonnes.

 

 

Ce que nous voulions faire c’est le visite des grottes de lave pour en savoir un peu plus sur l’histoire de la formation de Madère. Le prix est de 8€ pour une durée d’environ 1h. C’est une visite guidée, il y a pas mal de monde. Les visites ont lieues du lundi au dimanche de 10h à 18h. Tu peux trouver toutes les infos utiles sur le site officiel. Les commentaires sont en portugais et en anglais.

 

 

Les grottes sont superbes. C’est un peu expéditif, dommage mais ça nous a tout de même bien plu !

Après les grottes on se rend au centre volcanologique où on découvre des maquettes et un petit film. Plusieurs animations sont visibles. C’était intéressant de comprendre comment s’est formée l’ile ainsi que ses particularités. Par exemple nous avons découvert qu’il y a 7 microclimats. Et effectivement il y a une différence importante de météo entre le nord et le sud ce qui est très impressionnant sur une si petite étendue !

Nous avons ensuite cherché un endroit pour manger. Il y a pas mal de restos à São Vicente mais rien ne nous faisait envie. Et ça n’est pas sans raison, nous avions encore en tête le repas de la veille pris à l’hôtel restaurant Brisa Mar à Seixal. Comme l’après midi nous prenions la route en direction de Porto Muniz nous avons décidé d’y retourner !


Porto Muniz

Là on change de décor, la ville est beaucoup plus grande. En arrivant on tombe sur un espèce de marché et c’est en effet plus touristique que les petites villes de Seixal et São Vicente. Notre objectif ici était de voir les si réputées piscines naturelles. A notre arrivée grosse déception, on tombe sur une piscine aménagée noire de monde..

 

 

En marchant un peu plus loin on a finalement trouvé des piscines naturelles, des vraies ! Évidemment elles ne sont pas surveillées. L’endroit est très beau, on peut crapahuter entre les bassins. Il faut juste faire attention car certains passages sont glissants. Ne t’attends pas à n’y voir personne, il y a ici également beaucoup de monde, surtout avec un restaurant juste à côté.

 

 

Nous avons seulement trempé les pieds, il faisait bien trop froid au nord de l’île.

Même si les piscines naturelles de Porto Muniz sont très belles, on aura pas accroché. C’est trop touristique selon nous, avec moins de charme et rien en plus. Tu y trouveras surement plus d’activités à faire comme par exemple la visite d’un aquarium. Pour nous ce type d’activité n’a aucun intérêt, nous ne prenons aucune plaisir à observer des animaux dans de si petits volume, au contraire..

Seixal et São Vicente n’ont donc rien à envier à Porto Muniz qui est pourtant bien plus connue

Nous avons ensuite pris la route pour le sud de l’île en direction de Jardim do Mar et le ciel s’est dégagé au fil des kilomètres. Si tu as une voiture à Madère, n’oublie pas de lever les yeux car il y a très souvent de superbes vues.

 

 

2 Comments

Join the discussion and tell us your opinion.

JBreply
30 octobre 2018 at 21 h 39 min

La cote de Seixal et l’océan déchainé donne un paysage vraiment magnifique et les piscines naturelles à même la roche donnent envie de se baigner !
Toujours un plaisir de lire vos aventures ! 😉

Sandrareply
30 octobre 2018 at 22 h 01 min
– In reply to: JB

Merci 😉 effectivement c’est superbe et c’est encore une autre facette de Madère ! A tout bientôt pour la suite 🙂

Leave a reply